5 histoires d’animaux qui ont sauvé des hommes

5 histoires d’animaux qui ont sauvé des hommes

Si avec ces petits récits d’animaux héroïques vous n’aimez pas davantage les bêtes, c’est vraiment que vous êtes sans coeur.

1. Kabang

En Indonésie, Kabang a sauvé la vie de la fille et de la nièce de son maître alors qu’une moto menaçait de les percuter. La chienne s’est mise devant elles et les a protégées, ce qui lui a valu de nombreuses blessures graves et une face mutilée. L’émotion fut telle dans les médias et le pays que de nombreux dons ont afflué pour opérer Kabang, qui a très bien survécu et vit toujours chez ses maîtres.

kabang

2. Toby

Ce golden retriever a sauvé la vie de sa maîtresse, en train de s’étouffer avec un morceau de pomme coincé dans sa gorge, en appuyant fortement sur sa poitrine. Une fois le morceau délogé, Toby aurait complaisamment léché le visage de sa maîtresse !

toby

3. Lefty

Lorsque 4 cambrioleurs sont entrés dans son domicile, Lefty s’est jeté devant son maître et a pris une balle de revolver à sa place. Il a souffert de très graves blessures et a dû être amputé d’une patte, mais il a survécu et vit toujours avec son maître.

lefty

4. Lulu

Jo Ann Altsmann, une Américaine, a été frappée d’une crise cardiaque à son domicile, avec pour seule compagnie une petite truie ventrue, Lulu. Devant le drame, celle-ci est sortie de la maison pour aller jusqu’à la route voisine. A chaque passage de voiture, Lulu s’allongeait sur le bitume dans l’espoir que quelqu’un s’arrête. Elle retournait régulièrement à la maison pour surveiller sa maîtresse. C’est finalement un motard qui s’est arrêté et a suivi Lulu jusqu’à son domicile. Il a alors pu appeler les secours et sauver la vie de la maîtresse de Lulu.

lulu

5. Pas un mais… trois lions !

En 2012, une  jeune fille africaine a été enlevée par 7 hommes et laissée pour morte dans une forêt, parce qu’elle refusait d’être mariée de force. Une semaine plus tard, la police l’a retrouvée… protégée par trois lions. A l’arrivée des hommes, les lions sont partis, comme s’ils avaient compris que leur mission était terminée…