ADOPTER UN CHAT

ADOPTER UN CHAT

26 octobre 2020

Adopter un petit félin... Cela fait longtemps que vous y pensez, et ça y est, vous vous sentez prêts pour l'adoption, votre choix est murement réfléchi! Voici alors quelques conseils afin de préparer au mieux cette adoption: OU ADOPTER: Les refuges regorgent malheureusement d'animaux mais surtout de chats abandonnées: chattes non-stérilisées qui font portées sur portées, chats abandonnés car l'enfant est allérgique, chats maltraités etc... . Il existe également de nombreuses associations qui s'occupent de les loger, soigner avant de les mettre en adoption. Voici un site qui regroupe une bonne partie des refuges et associations de France et qui vous permettra d'affiner votre recherche selon le sexe, l'age, la taille, et la région: https://www.secondechance.org/ LE SEVRAGE: Lorsque le sevrage n’est pas respecté ou s’il est interrompu de manière précoce, il y a un fort risque que l’animal grandisse dans un état psychologiquement instable. En effet, n’ayant pas acquis les bases de l’autonomie et de la sociabilisation, il manque cruellement de stabilité et d’équilibre. Un chaton sevré trop tôt peut, à l’âge adulte, présenter des troubles de comportement : Il est incapable de contrôler sa force et ne connait pas ses limites. En conséquence, il peut mordre et griffer jusqu’à blesser sans même s’en rendre compte. Sans les bases d’un comportement sain, il n’est pas capable de se raisonner. L’animal fait preuve de lacunes en termes de propreté. Il a généralement tendance à faire ses besoins en dehors de la litière ou il ne sait pas les recouvrir pour en atténuer l’odeur. Par ailleurs, il est incapable de faire sa toilette seul et souffre de malpropreté. Le chat développe souvent un sentiment d’hyperattachement envers son maître. Ceci se traduit par des troubles de l’adaptation à son environnement, une agressivité fréquente, une hyperémotivité, des périodes d’agitation intense, des crises de stress, une réaction violente envers les étrangers, etc. PRÉPARER L'ARRIVÉE DU CHATON: Vous avez enfin trouvé votre petite boule de poils ? Afin d'éviter le stress et de préparer au mieux son intégration voici quelques conseils de base: Le changement d’environnement peut perturber l’animal. Afin de favoriser son acclimatation à son nouveau foyer, il faut lui fournir tout ce dont il a besoin : Des gamelles distinctes pour l’eau et la nourriture ; Un bac à litière régulièrement nettoyé dans un espace loin des gamelles ; Une caisse de transport prévue pour les déplacements ; Des jouets ; Un endroit pour le repos, éloigné des espaces dédiés à la nourriture et ses besoins. La cohabitation entre félins n’est pas toujours évidente, c’est pourquoi le nouvel arrivant devra être présenté dès les premiers instants à ses éventuels congénères et bénéficier de son propre espace. Jouer avec votre compagnon est essentiel pour nouer une belle complicité, ces moments privilégiés étant propices à l’instauration d’une relation de confiance. Cette relation passe également par le respect de l’animal afin d’éviter tout risque de morsure ou de griffure : Le chat est un grand dormeur, il convient de respecter son rythme en évitant de le déranger en plein repos ; Laissez votre chat tranquille lorsque vous détectez certains signaux d’alerte : pupilles qui se dilatent, le chat fouette l’air avec sa queue, il crache, il souffle, il hérisse le poil et fait le dos rond. Si le foyer compte des enfants, il faut leur apprendre à respecter l’animal en tant que membre de la famille. RESPECTER SON HYGIENE : Il est important de répondre aux besoins de votre chat pour prévenir des problèmes de comportement et d’hygiène : Étant un animal très propre, l’espace dédié à ses besoins naturels ne doit pas être négligé. Son bac à litière doit impérativement être nettoyé très régulièrement, sinon il préfèrera se soulager ailleurs ; Un « griffoir » sera utile s’il cherche à marquer son territoire à l’intérieur du foyer. Apporter à son chat tous les soins nécessaires à son bien-être En tant que nouveau membre de la famille, il est essentiel de veiller à sa bonne santé, par un suivi annuel chez le vétérinaire. Bien que les soins représentent un budget, la vigilance et la prévoyance sont de rigueur : Le chat doit être vacciné tous les ans afin d’éviter toute contamination de maladies infectieuses et graves ; Tout comportement anormal doit être signalé à votre vétérinaire qui effectuera un contrôle ; Pour éviter l’apparition de puces et de vers, un traitement antiparasitaire externe ainsi qu’une vermifugation doivent être administrés ; Le pelage du chat doit être entretenu, ses pattes et ses oreilles examinées pour s’assurer que tout va bien. Un chat adopté à la SPA sera déjà stérilisé, sauf pour les plus jeunes pour lesquels les adoptants signent un engagement pour faire pratiquer sa stérilisation. EN CAS DE FUGUE: Ayez les bons réflexes en cas de perte ou de fugue de votre chat: Prévenez l'ICAD - Annonces sur Petalert et autres sites d'alertes sur Facebook et Instagram - Postez des anonces dans la rue, chez les vétérinaires etc... . Un traceur GPS vous permettra de suivre votre chat directement via votre smartphone, ce qui évitera le stress. L’adoption d’un chat est donc une démarche réfléchie, engageant tous les membres de la famille à veiller à son bien-être physique et psychologique. La patience, le respect et l’affection sont les maîtres-mots d’une adoption réussie !

Livraison gratuite Livraison gratuite
à partir de 79€ d'achat
Retrait en magasin Retrait en magasin
Paiement sécurisé Paiement sécurisé
besoin d’un conseil besoin d’un conseil?